Notting Hill Carnival

Notting Hill Carnival

20 août 2018 3 Par trip2fraiizy

Salut salut mes petits aventuriers, je suis de retour pour une nouvelle aventure. Je vais partager avec vous une autre de mes passions. Et oui vous avez pu découvrir mon amour pour les voyages, maintenant vous allez découvrir un autre univers : le Carnaval.

Dans cet article, je vous parlerai de celui de Londres, le célèbre carnaval de Notting Hill qui a lieu chaque année le dernier weekend précédant le dernier lundi d’Août. Je vous dirai comment j’ai organisé mon voyage, le logement, le transport, et la cerise sur le gâteau mon organisation pour « Jumper » dans un groupe. Vous êtes prêt ? C’est parti en avant pour cette nouvelle aventure.

Tout d’abord parlons de ce carnaval.

Le carnaval de Notting Hill est très populaire, il a lieu le dimanche et le lundi (celui ci étant férié au Royaume-Uni) du dernier weekend d’Août, dans le quartier de Notting Hill à Londres. Il a été initié par les immigrés noirs issus de la Caraïbe, principalement de Trinidad. Le défilé est sur deux jours : le dimanche avec le Jouvert (Jour Ouvert) et le carnaval des enfants, et le lundi la grande parade.

Le Jouvert ou Jour Ouvert ou « lever du jour » est le jour ou les masquaraders : carnavaliers, défilent en s’aspergeant de peintures et/ou poudres. Traditionnellement il commence bien avant l’aube et se termine quelques heures après le lever du jour. Cependant à Londres il commence tôt le matin et dure durant toute la journée, en même temps que le carnaval des enfants.

[wpvideo 7S1UaIJ9 ]

Le lendemain a lieu la grande parade. C’est la journée ou les écoles de danses, les chars de soca/reggae/calipso/jabjab défilent. Un spectacle de couleurs, plumes et costumes en tout genre, qui crée l’émerveillement des spectateurs.

[wpvideo UsaUADXZ ]

Voilà le décor est fixé, il est temps de vous parlez de mon parcours durant ce carnaval.

Comment s’organiser, où trouver les groupes, où se loger ?

Nous sommes partis en groupe d’amis nous étions quatre adeptes de carnaval et soca music. Nous avons choisi pour ce voyage, de passer par un organisme Hud and Son qui nous réservait le logement et le transport. Nous avons payé 350€/personne, pour le trajet aller retour en Eurostar du vendredi au mardi, ainsi que le logement à l’hôtel avec petit déjeuner compris. L’hôtel était situé à West Brompton pas loin du métro, en 3 arrêts nous étions à Notting Hill. Nous disposions d’une chambre avec 4 lits, une salle de bain avec les toilettes, pas besoin de plus nous étions principalement dehors à faire la fête. Le petit déjeuner était typiquement anglais, quoi de mieux pour avoir l’estomac bien rempli avant d’attaquer les hostilités.

Il est important de s’organiser tôt, de boucler le logement et le transport. Londres étant une ville très chère, les prix peuvent vite flambés si on s’y prend à la dernière minute. De même, l’évènement étant très populaire, premier arrivé premier servis, les logements bien situé par rapport aux évènements partent très vite.

Passons au choix des groupes si vous vous voulez comme nous « Jumper ». Pour connaître les différents groupes participant à l’événement « Google est ton ami ». En effet la liste des groupes est accessible sur le net, par la suite il suffit de les follow sur les réseaux sociaux Instagram ou Facebook afin de connaître les différents costumes proposés. En fonction de ta bourse, et des costumes tu fais ton choix.  Nous avons opté pour UCOM, un groupe avec des gens sympathiques et accessibles. Et oui, il ne faut pas oublier que nous étions en France voir même en Guadeloupe quand il fallait choisir son costume, il était important donc de pouvoir échanger avec les membres du groupe. Adepte des plumes et des costumes colorés j’ai opté pour un ensemble bikini avec un headpiece et un collar. J’ai effectué un déposit de 103.60£ soit 114€ en février et j’ai soldé mon achat à la fin du mois de juillet, au total il m’est revenu à 288€.  Pas de panique, je sens venir les « Oh c’est cher », il faut savoir que dans ce prix, il y a le t-shirt pour le Jouvert, le costume pour la grande parade, les goodies pour les deux jours avec des gourdes, bandanas etc, le repas pour les deux jours et enfin les boissons à volonté y compris l’alcool. Donc au final c’est tout à fait raisonnable, voir même moins cher que ce que j’ai pu payer dans la Caraïbe. Et qu’on se le dise, les costumes étaient nickel, ils étaient faits avec soin, il y avait de jolies plumes, elles étaient bien colorées et collées correctement, les bijoux étaient placés avec soin les finissions étaient propres. J’étais vraiment fière de mon costume, et mes amis étaient tout aussi ravis.

L’organisation c’est bouclé, le transport et le logement aussi. Maintenant place à la fête.

Eh oui, après un cours d’histoire, les différentes étapes pour s’organiser, il est temps de s’amuser.

Jour numéro 1 :

Nous arrivons à Londres en train, idéal parce que nous sommes directement plongé dans la ville, l’occasion pour mes amis de découvrir un peu cette ville, en effet pour la plupart c’était une grande première. Nous arrivons en début d’après midi, après s’être munis du célèbre Oyster Card (pass navigo anglais), et armé de notre Tube Map (carte du  métro londonien), nous partons à l’aventure direction l’hôtel. Une fois, les affaires déposées, on part récupérer nos costumes au Mas Camp. Retour à l’hôtel et petit repos, avant de se préparer pour la soirée du vendredi. Durant le carnaval il y a énormément de soirées, pareil Google et les réseaux sociaux pour les connaître et faire son choix, en fonction des styles musicaux et des budgets. Nous avons opté pour une soirée jamaïcaine (c’était compris dans le pack logement transport). Apres une soirée endiablé il est l’heure de rentrer se reposer un peu avant le Jouvert.

Jour numéro 2 :

Réveil aux aurores préparatifs activés, maquillage, maré tet, customisation des t-shirts et en route. L’excitation est à son maximum, on ne tient plus en place, les trois arrêts de métro qui nous séparent du lieu de rassemblement paraissent si long. Arrivés sur place, petit déjeuner et en route la fête peut officiellement commencer. Armés de peintures, nous aspergeons les autres masquaraders qui font de mêmes pour nous, au rythme de la Soca nos corps déchaînés s’animent. Aucun doute à ce moment la fatigue n’est plus. Nous effectuons le parcours du défilé tout au long de la journée, rejoins par la suite par le carnaval des enfants. La joie, la fête sont les maîtres mots de cette journée. Epuisés après de telles émotions nous rentrons nous changer et ressortons nous restaurer. Ce soir nous optons pour la délicieuse cuisine Jamaïcaine.  L’estomac rempli, la fatigue aidant il est l’heure de se reposer pour être au top pour la grande parade.

voyage_londonCarnival01.jpg

Jour numéro 3 :

Même rituel levé aux aurores, les préparatifs sont plus longs aujourd’hui eh oui pas de peintures à l’ordre, mais maquillages sophistiqués paillettes et beaux rouges a lèvres. Il est temps d’enfiler nos magnifiques costumes accessoirisés de très grandes plumes et d’une multitude de bijoux et strass. Voilà après une bonne heure de préparation, il est temps d’y aller. Sur le chemin inutile de le préciser, nous ne passons pas inaperçu, impossible de faire quelques mètres sans qu’on nous arrête pour faire des photos souvenir, l’espace d’un instant je me suis crue sur le tapis rouge appelé moi Mlle DE FRAIIZY. Trêve de plaisanteries, j’active le groupe il faut se dépêcher nous allons être en retard. Nous arrivons enfin sur les lieux ouf le stress du retard redescend, le temps de prendre de jolies photos pour immortaliser le tout, le groupe se met en place et c’est partie pour une journée de folie. Je ne saurai retranscrire les émotions que j’ai ressenti durant cette journée, entre joie rire et excitation. Bref c’est sur ces derniers mots que s’achève le troisième jour.

voyage_londonCarnival02.jpg

voyage_londonCarnival03.jpg

Le journal de bord prend fin sur ces mots, j’espère vous avoir transmis toute les émotions que j’ai ressenti durant ce séjour intense, je n’ai pas parlé du jour numéro 4 nous avons fait du tourisme, l’occasion de vous faire découvrir Londres dans un autre article sur la ville .

Allez à bientôt pour de nouvelles aventures Xoxo mlle Fraiizy